Beauséjour, Chevaux et labour


Nous venons de vivre dans le quartier de Beauséjour des festivités originales certes, mais surtout très nature.

La cour du château s'est transformée pour l'occasion en lieu d'exposition, avec l'artisanat et un vide-grenier.

Le terrain de foot accueille les foins et les calèches, tandis que de l'autre côté de la route, dans le champ de Serge Chiappa, machines et chevaux se partagent le labeur, pour la fauche et le labour.

 

Durant six mois, plusieurs associations girondaises se sont réunies afin de préparer ces deux jours. Le défi était d'envergure car la réussite du weekend dépendait de la météo. Ni trop mouillé, ni trop sec, afin de travailler au mieux la terre et faciliter les démonstrations. 

C'est sous un soleil radieux et une chaleur orageuse que la journée de samedi s'est déroulée, jusqu'à l'arrivée du tonnerre et des éclairs en fin d'après-midi.

Mais cette petite perturbation n'a pas empêché les festivités de continuer... jusqu'au soir.

Si le repas a bien commencé comme prévu à l'extérieur, un deuxième orage plus virulent nous a poussé à l'intérieur.

Qu'à cela ne tienne ! Les 100 couverts ont eu vite fait de rejoindre la salle de restaurant du centre de formation de Beauséjour et le groupe "Fred Batista Trio" n'a pas hésité à improviser un show, version plus acoustique.

Un vrai succès ! 

Ce dimanche a tout simplement été la continuité de cette bonne humeur, la curiosité continuant à attirer le public.

Si nous pensions que cette manifestation pouvait rencontrer le succés, la tablée du midi a dépassé nos espérances. 

 

Autre grand événement qui a déplacé les foules : le ramassage des pommes de terre. Les chevaux n'avait pas atteint le bout du champ que les ramasseurs étaient déjà accroupis dans la terre, garnissant chacun leur sac de jolies patates.

 

Devant cet engouement et les retombées positives des visiteurs, nous vous donnons rendez-vous l'année prochaine !